Grip ZERO Challenge Round 2 – 2019: Roanne

Le premier weekend de Juillet a eu lieu la seconde manche du Grip ZERO Challenge. Cette fois ci, cela se passait sur un sol que l’on connait très bien : Roanne. Malgré les fortes chaleurs ressenties , cette manche fut un succès à la fois pour la compétition, qui a accueilli quelques uns des meilleurs pilotes européens, mais aussi pour l’association coorganisatrice de l’évènement : Sushislide Team.

Une soixantaine de pilotes se sont affrontés dans les deux catégories différentes CS & RWD. Cette fois ci, plus de pilotes étaient inscrits en RWD (30 pilotes en RWD face à 27 pilotes en CS).

Retrouvailles

C’était pour moi l’occasion de retrouver mes camarades de la Sushislide Team avec lesquels j’ai débuté le RC Drift. C’est toujours un plaisir de revoir tous les membres de l’association et de pouvoir donner un coup de main même si je ne suis plus présent pour les entrainements. C’était aussi une retrouvaille avec mon châssis et le sol si particulier de la salle de Roanne.

La piste

Le tracé n’était pas simple avec un gros transfert dès le premier virage. Il fallait cependant, ne pas trop s’élancer pour retrouver de la motricité et suivre tout l’extérieur du long virage sur la gauche. Celle-ci se finissait avec une partie peu rapide où il était compliqué de regagner du grip en sortie d’épingle.

La piste de compétition est observable au deuxième plan

Qualifications

Encore une fois, le niveau s’homogénéise et nous avons pu assister à de très beaux runs de qualifications salués par les juges.

Les qualifications RWD se sont clôturées par une première place de Christian Reznicek, un jeune tchèque qui a su se hisser à la 12ème place au D1-10 World.

Qualifications RWD ©GripZERO Challenge

En CS, c’est Victor Servo, maintenant habitué aux premières places, qui explose le compteur avec un run à 96,75 points. Un run mieux noté que le meilleur des RWD, c’est assez exceptionnel.

Qualifications CS ©GripZERO Challenge

Concernant La Drifterie, Dylan arrive à atteindre le Top 8 avec un run à 78,25 points. Pour moi, c’était un peu plus complexe. J’ai eu du mal à m’adapter à la piste mais je termine tout de même à la 12ème place.

Réglages

Les qualifications terminées, tout le monde se lance dans l’affinage des réglages de son bolide. Pour ma part, j’ai eu des difficultées à ressentir gripper l’avant de ma voiture. J’ai donc essayé de remédier à ce problème sans trouver de solutions. Mon chassis glissait énormément et je n’avais pas vraiment de feeling avec celui-ci.

Contrairement à Dylan qui se sentait très bien avec sa S14. Celui-ci ayant peut être un peu trop de vitesse par rapport aux autres concurrents, il décida donc de perdre un peu de grip avec quelques réglages « maison ».

Le samedi soir s’est achevé par un repas copieux proposé par la Sushislide Team : Burger du chef avec ses frites.

Concours carrosseries

De magnifiques carrosseries ont participé à cet événement. Trois personnes ont été récompensées : Didier Eyraud, Nuno Vieira et Marco Thali.

Marco a fait sensation avec sa Mustang aux détails impressionnant. Celle-ci était aux couleurs de RC Drift Palace, une piste très sympathique située en Suisse. Marco a poussé le vice très loin en ajoutant une fonctionnalité délirante : lorsqu’il appuyait sur un bouton, la courroie de transmission du monstrueux V8 tournait et le son du moteur pouvait être entendu.

Mustang de Marco Thali ©GripZERO Challenge

Nuno a aussi attiré l’œil des amateurs avec une BMW Villains Style. Pour les personnes non adeptes, Villains est une team américaine de drift. Ce n’est pas sa première réplique de la team car Nuno a en effet déjà réalisé une Mazda RX7 FD.

BMW Villains de Nuno ©GripZERO Challenge

Didier s’est fait remarqué grâce à une S15 inspirée par Ryan Litteral, un pilote américain, à l’effigie de Voodoo Ride. On peut noter le numéro 46 en référence à Valentino Rossi.

S15 Voodoo Ride de Didier ©GripZERO Challenge

Battles

Les battles ont commencé le dimanche et ont laissé place à du beau spectacle toute la journée.

Je vous laisse revivre la finale RWD avec deux runs vraiment exceptionnels. La différence s’est jouée sur les runs de suiveurs, Pascal est bien plus agressif en tant que suiveur et Jp quant à lui a du mal à se rapprocher du leader.

Finale RWD : Run 1
Finale RWD : Run 2

En RWD, Pascal Bieiri s’impose pour la deuxième année consécutive mais cette fois-ci en catégorie RWD. JP Junod le précède, suivi de Tolga Canturk et Jéremi Huguet.

Podium RWD

La finale CS est aussi à revivre en deux runs. Sur le premier run Victor Servo commet une grosse erreur en montant sur les road rails pendant le premier transfert. C’est cette erreur qui aura raison de ce battle, il cède donc la place à Pierre Tixier pour la plus haute marche du podium.

Finale CS : Run 1
Finale CS : Run 2

En CS, c’est Pierre Tixier qui termine premier suivi de Victor Servo. En troisième place, on retrouve le collègue : Dylan Eyraud et Florent Pallatin en quatrième position.

Podium CS

Conclusion

C’était un super weekend qui m’a permis de retrouver le RC Drift qui plus est avec le collègue Dylan qui a bien défendu nos couleurs en finissant troisième. Un grand bravo aussi à Didier pour sa magnifique carrosserie.

La Sushislide Team a offert comme à l’accoutumée un service irréprochable, en proposant des boissons et des repas. Merci à tous les bénévoles.

C’est plaisant de voir le niveau de chaque catégorie se relever petit à petit à chaque manche.

Pour les habitués, on se croisera à la prochaine manche.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Drifterie - 2018 |

Retour en haut ↑